Association Divorce France

Parce que le divorce n'arrive pas qu'aux autres

www.divorce-association.fr

Tél : 01 45 86 29 61

Divorce de France - BP 10 380 - 75626 Paris Cédex

Association loi 1901 pour aider les personnes concernées

Accueil Divorce France > Commencez par lire ceci

Présentation de l'association Divorce France

Envoyer Imprimer PDF

L'expérience du vécu est irremplaçable...
Voici la force de l'association Divorce France depuis près de 35 ans.

Le but de l'association Divorce France, active depuis le 31 octobre 1980 : aider les personnes concernées par un divorce en France, les informer, les documenter et les soutenir moralement.

Durant votre divorce, vous allez devoir financer 10 à 25 heures d'avocat, voire davantage, à 150, 200 ou 300 € de l'heure...
La cotisation à Divorce France coûte 8,25 euros par mois et vous offre les services détaillés ci-dessous.


L'Association des Divorce France (ou Divorce France) est une association à but moral destinée à aider les personnes concernées par un divorce ou une séparation, que cela soit avant, pendant, ou après.

Au départ, familles monoparentales, nous n'avions pour ambition que de nous entraider autour d'une école, pour ce qui concerne les enfants, mais très vite nous avons été débordés par les demandes de renseignements.

Contrairement à bien d'autres associations et organismes autour du divorce, nous n'avons pas de profession de foi selon le sexe, mais uniquement le souci d'apporter une aide concrète et non sectaire aux classes moyennes. Celles-ci connaîtront non seulement leurs droits (nous fournissons la copie des lois concernées), mais aussi les habitudes des tribunaux, et sauront surtout comment pratiquer pour obtenir gain de cause à moindre coût face à leur conjoint ou ex-conjoint.

Les adhérents de Divorce France reçoivent également des conseils pour savoir comment se comporter avec leur avocat pour qu'il obtienne de bons résultats ! Les personnes qui divorcent par consentement mutuel, à l'amiable, y trouveront l'avantage d'un coût réduit. Quant à celles qui en passent par un divorce sur faute, ou par altération du lien conjugal, elles sauront comment tirer le meilleur de leur avocat, recevront des astuces, des informations et donc de meilleurs résultats dans leur procédure.

À QUOI SERT D’ÊTRE ADHÉRENT ? Un exemple parmi tant d'autres : en juillet 2010, un adhérent nous a signalé que grâce à nos documents (article 262-1 C. Civil, dernier alinéa) il a échappé à 72 000 € d’indemnité de jouissance que lui réclamait son Ex épouse ayant quitté le domicile plusieurs années avant le début du divorce, alors que son avocat et le Notaire affirmaient qu’il devait (le Notaire a un pourcentage sur cela). Ensuite il a récupéré 1200 € d’erreur de facturation du Notaire (bien sûr en faveur du Notaire)... Encore un adhérent qui a largement amorti son adhésion !


Le mot du Président

Madame, Monsieur,

Vous divorcez... Cela n'arrive pas qu'aux autres, et toute personne traversant cette épreuve peut avoir besoin de soutien, d'avis, de partage d'expériences de ceux qui sont déjà passé par un divorce.

Un mariage réussi se prépare soigneusement, et il en va de même pour un divorce ! Jusqu'à la création de Divorce France, en 1980, chacun devait glaner des informations ici ou là, bien avant l'ouverture d'Internet au grand public. C'est cette année-là que nous avons créé l'association Loi 1901 des Divorce France. Anciens divorcés, l'envie nous est venue d'aider les personnes concernées, pour leur éviter les mésaventures qui sont arrivées à certains d'entre nous : avant, pendant, après... toujours par méconnaissance.

C'est ainsi que, depuis bientôt 35 ans, Divorce France vous facilite l'accès au droit, pour vous permettre d’obtenir avis, informations et soutien, sans avoir à vous déplacer. Aujourd'hui comme hier, l'Association informe et documente ses adhérents pour que leur séparation se passe le mieux possible, le plus rapidement possible et le moins cher possible. Notre aide concerne également les conflits d'après-divorce. Ayant connu le labyrinthe du divorce, mais aussi des ennuis d'honoraires farfelus, de qualité déplorable, de laxisme, de mépris du client, d'une procédure qui s'éternise, d'un avocat qui ne rappelle jamais, qui n'informe et conseille que très peu son client, etc... L'envie nous est venue d'aider les personnes concernées par un divorce, une séparation ou une révision d'après-divorce, pour leur éviter les mésaventures arrivées à certains d'entre nous.

Car le divorce se révèle très vite être l'heure des comptes... surtout financiers ! Mieux vaut savoir avant de se lancer dans une procédure à quoi on peut aspirer et comment s'y prendre pour ne pas se faire avoir. L'innocent s'imagine trop souvent que la Justice sera rendue selon la morale, et il s'informe peu. En revanche "la crapule" sait que le droit n'est pas ce que l'on croit et s'informe beaucoup...

L'association Divorce France fonctionne sur des bases simples, par des méthodes sans luxe, mais rapides. Par exemple, des partenariat avec des avocats référencés et reconnus par nos usagers pour leur sérieux. Les plus efficaces en divorce ne sont pas les plus onéreux, loin de là !

Avec nous, vous n’avez pas à vous déplacer : nos outils de travail sont le téléphone, Internet et le fax, car comme beaucoup de personnes, vous n'avez sans doute pas les moyens et/ou l'envie de vous rendre dans des réunions, entretiens individuels ou collectifs, pour recevoir de l’information et discuter de stratégies possibles pour votre divorce. L'association Divorce France agit à distance, avec rapidité, discrétion et respect de la vie privée.

Divorce France est à vos côtés pour que votre divorce se passe le mieux possible, le plus rapidement possible et le moins cher possible.


Un peu plus de détails avant d'adhérer ?

Les missions que se fixe Divorce France :

Informer dans les domaines juridiques et administratifs par l'édition d'une lettre mensuelle et par la diffusion de brochures ou de fiches explicatives sur le divorce.

Animer un centre d'information et de documentation sur le divorce par courrier ou appel téléphonique, afin de vous fournir les indications les plus adaptées en fonction de vos questions. En cas de besoin, nous effectuons des recherches auprès du ministère de la Justice ou de juristes réputés en divorce.

Sélectionner des avocats en fonction de leurs aptitudes, honoraires et capacité professionnelle en fonction de la difficulté de votre divorce.

Soutenir moralement et apporter l'expérience de ses membres.

Dialoguer avec les pouvoirs publics sur la condition des personnes concernées par un divorce pour améliorer règlements et procédures.

Agir pour un divorce moins cher.

Divorce France vous procure la copie des lois concernant le divorce, mais aussi des idées, trucs et astuces. Nous mettons les expériences personnelles des uns aux services des autres : il faut apprendre à mener efficacement ce duel judiciaire avant de s'y lancer (collecte de preuves et d'informations, étude de la situation, préparation des pièces...)

Pendant la période annonciatrice, Divorce France vous apporte un soutien moral et vous indique ce qu'il convient de faire... et surtout de ne pas faire ! Comment éviter les pièges et comment en tendre à votre tour ? Comment tenter de remonter la pente ? Comment fouiner pour chercher des indices, des preuves à présenter devant les tribunaux ? En effet, votre parole ne suffit pas, et c'est à l'accusateur de fournir des preuves (article 1315 du Code civil). Que faire durant cette période (très) difficile pour se préparer et comment la subir sans trop de dommages ?

Pour les audiences, c’est la 1ère d'entre elles, dite de non conciliation, qui détermine l'essentiel. Souvent en moins de 15 minutes ! La deuxième ne sert qu'au prononcé des torts et à la fixation de la compensation de la perte du mariage. Divorce France vous indique ce qu'il faut préparer pour chaque audience, plus quelques tactiques et attitudes à adopter pour tenter de faire préférer vos prétentions à celles de votre conjoint. Si vous n'êtes pas en positon de force contre votre ex, il va donc falloir ruser (sur votre apparence ou vos preuves) pour conserver dans la mesure du possible vos enfants, vos ressources, votre patrimoine, etc. Mais aussi prévoir de solliciter à l'avance des jalons et/ou garanties pour éviter que votre ex-conjoint n'entrave la procédure pendant plusieurs années par des artifices dilatoires ou autres coups tordus : avec quoi financerez vous le déblocage ? Si vous n'évitez pas cette situation de procédure qui traîne en longueur, il ou elle pourra profiter le plus longtemps possible de mesures provisoires avantageuses (jouissance du domicile, véhicule, pension).

Le moindre oubli peut être fatal : Divorce France vous aide à prévoir les plus infimes détails. L'indemnisation d'un divorce comporte nombre de points facultatifs de litiges qui peuvent être tranchés par le tribunal : préjudices matériels, puis moraux, violations des droits et devoirs du mariage... Il se peut que tous ne vous concernent pas, d'autant que l'article 5 du code de Procédure civile édicte : "le juge doit se prononcer sur tout ce qui est demandé et seulement sur ce qui est demandé". C'est-à dire que très logiquement, sur ce qui ne lui est pas demandé... le tribunal n’aura pas à trancher. Sachant qu'il existe plus de 65 points de revendication possibles !

Un procès se mène comme une partie de cartes : il ne faut pas montrer prématurément son jeu à l'adversaire. Il faut les distiller selon le déroulement de la partie et savoir contrôler son attitude, ses gestes, ses paroles...  Même avec de bonnes cartes au départ, en jouant mal, vous êtes sûr de perdre. Par contre, même avec des cartes moyennes, vous pouvez au fur et à mesure engranger des gains.

Divorce France vous répond par téléphone, à des heures où vous ne travaillez pas (permanences le samedi et le dimanche matin pour les personnes résidant à l'étranger, numéro et email en cas d'urgence). Souvent, joindre son avocat par téléphone relève de l'exploit ! Ceux-ci sont souvent en audience au Palais de Justice, en rendez-vous, en expertise, en long déplacement, en vacances scolaires...

 

Ne choisissez pas votre avocat à la légère, suivez les conseils de Divorce France

Tous les avocats ne se valent pas, loin de là ! Il ne faut pas en choisir un trop cher si votre cas est simple (divorce à l'amiable, sans bien immobilier). De même, il faut éviter les nombreux incompétents malheureusement en activité... sans compter une bonne dose de malfaisants à l'honoraire délirant, de laxistes, d'apathiques, dont la proportion augmente dans un marché nébuleux et sans contrôle qualité, alors qu'il existe des bons avocats, sérieux, qui ont du punch, des idées, des honoraires mérités et une réelle envie de gagner votre procès.

De même, parmi les plus compétents, il existe une grande variété de style. Ce n'est pas un détail ! Pugnace ou conciliant(e), habitué(e) aux classes moyennes ou aux CSP ++, femme ou homme, jeune ou expérimenté(e), spécialiste ou généraliste, Divorce France vous aide à choisir l'avocat le plus adapté à vous et à votre affaire. Nous vous aidons à éviter les pièges, économiser des heures en accomplissant certaines tâches de votre côté. Au prix horaire d'un avocat même parmi les plus "abordables", connaître ces astuces n'est pas un luxe !

Avec ses 35 ans d'expérience et de réseau, Divorce France peut vous recommander de nombreux avocats de confiance, partout en France.

 

En résumé...

L'association est composée d'Hommes et de Femmes séparés ou divorcés
L'association travaille à distance (par courrier, téléphone, émail)
L'association organise votre procédure pour divorcer moins cher
L'association édite chaque mois une lettre d'informations vous concernant  

Malgré toute notre bonne volonté, il ne nous est pas encore possible d'être gratuit. Car si nous sommes bénévoles, il n'empêche qu'il faut payer de nombreux frais liés à notre activité : timbres, photocopies, enveloppes, téléphone, loyer, etc.  Mais du fait de notre style de gestion tout en économies (pas de locaux publics, chasse aux gaspillage et au standing inutile), la cotisation a pu être limitée pour 12 mois à 99 € (soit moins de 8,50 € / mois).

Cette cotisation permet :

  • de recevoir la lettre mensuelle avant le 10 de chaque mois.

  • la gratuité des questions posées par téléphone, en dehors des heures habituelles d'ouverture des cabinets d'avocat.

  • de poser des questions par écrit et de recevoir rapidement une réponse personnalisée complète avec copies des Lois et jurisprudences concernées. Il est demandé alors de joindre une participation symbolique pour couvrir les frais de recherche : 39 € avant le début de toute procédure, 53 € si vous êtes en 1ère instance, 67 € si vous êtes en Cour d'appel, 95 € si vous êtes en Cassation.

  • de bénéficier de l'accès à notre réseau d'avocats référencés (ayant un système à tarification associative pour un divorce à l’amiable ou conflictuel, travail selon norme qualité ISO 9004 AFNOR).

  • de recevoir la documentation juridique de base, composée des fiches suivantes :
    - Les articles de Loi sur le divorce, Explications sur la séparation du couple,
    - Dix points à lire avant,
    - Bréviaire des points à aborder pour un divorce,
    - 65 questions à se poser,
    - Bases du divorce amiable,
    - Modèle de convention,
    - Bases des divorces contentieux : sur faute, accepté, etc. 
    - La Procédure contentieuse expliquée,
    - Préparation aux mesures provisoires et de non conciliation d'un divorce sur faute,
    - Coût d'un enfant,
    - Tableau de présentation des ressources & besoins financiers,
    - Loi sur l'autorité parentale,
    - Coût de la liquidation d'une communauté,
    - Tableau pour compte prorata de partage du patrimoine,
    - L'avocat et son coût théorique, litiges avec un Avocat, les frais d'avoué, l'argent pour divorcer,
    - Papiers nécessaires,
    - Révision d'après divorce,
    - Montants relevés de pensions d'après jugements (plus de 45 pages).

  • de recevoir d'autres fiches explicatives pour un prix modique.

  • de recevoir informations et documentation.


Adhérez sans attendre pour recevoir notre aide pour 99 € pour 12 mois, avant d’avoir à subir des dégâts irréparables. Vous pouvez gagnez du temps en adhérant en ligne !

Mise à jour le Mercredi, 12 Février 2014 21:40  

Des Avocats Divorce cliquez sur la fleche descendante -------------->

Newsletter


© 2010 Association Divorcé(e)s de France
Mots-clés : Avocat divorce – Actualité divorce – Informations & Conseils en divorce